Le secrétaire général de la mairie de Dourtenga a été tué ce mercredi 04 août alors qu'il ralliait à moto, la commune de Dourtenga à Tenkodogo. Selon l'AIB, le SG a été abattu dans une attaque à main armée qui a eu lieu à Kampoaga, à une quinzaine de km de Tenkodogo en venant de Ouargaye. Un peu plus tôt dans la matinée sur le même axe entre Ouargaye et Dourtenga (distant de 12km), des braqueurs ont arrêté un car et ont détroussé les passagers de leurs biens.
Débuté le 29 juillet 2021, les travaux des assises nationales de la fiscalité ont livré une batterie de recommandations le 30 juillet dernier. Durant deux jours, les acteurs du système de la fiscalité ont mené des discutions sur la "politique fiscale pour l’instauration d’une fiscalité de développement au Burkina Faso ?" Afin de corriger les manquements constatés, les participants ont formulé plusieurs recommandations notamment : réaliser une étude sur les potentialités fiscales des collectivités territoriales afin de maitriser l'assiette fiscale ; Poursuivre la déconcentralisation des services d'impôts en associant les leaders d'opinions; Instituer un quitus fiscal pour les mandats électifs... Le Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Lassané KABORE a salué la qualité des travaux et les recommandations énumérés à l'issue des échanges et rassure que ces recommandations seront prises en compte par le gouvernement. "Nous allons mettre en place un comité pour suivre la mise en œuvre de ses recommandations", a-t-il indiqué. C'est donc dire que si ces recommandations sont correctement appliquées, tout candidat à un poste électif devra donner l'exemple en s'acquittant de ses impôts avant le scrutin.
Le Président de la République de Côte d'ivoire Alassane OUATTARA, ayant été en contact avec une personne qui vient d’être déclarée positive à la COVID-19, a décidé mardi 03 août 2021, suivant les recommandations sanitaires en la matière et conformément aux dispositions gouvernementales, de se mettre en confinement, nous informe un communiqué de la présidence ivoirienne. Le Président de la République exhorte les Ivoiriens et les populations vivant en Côte d’Ivoire à se faire vacciner, tout en continuant à respecter les mesures barrières visant à lutter contre cette pandémie.
La population du village de Zandkoom ( Sabcé) ont protesté ce lundi 02 août et exigent le respect des engagements de la mine vis-à-vis de la population locale. Les activités d'exploitation de la société minière Bissa Gold ont été interrompues par les manifestants demandant aux travailleurs d’arrêter les travaux d'exploitation sur le terrain en attendant que la mine règle les préoccupations sociales des habitants du village relocalisés, nous informe l'AIB. Le porte-parole Lassané Sawadogo et les siens exigent que « Bissa Gold construise l’Eglise du village, le collège d'enseignement général et les logements des enseignants avant la reprise de l'exploitation.» Ils soutiennent qu'avant « la relocalisation, la mine nous avait rassuré que toutes les infrastructures sociales de base seront réalisées avant le déplacement de la population. Mais à notre grande surprise, les gens ont été contraints de rejoindre le nouveau site de relocalisation de Zandkoom sans que les promesses ne soient tenues. Nos élèves ont fréquenté dans des salles d’emprunts de l’école franco- arabe l’année dernière. Nous sommes à deux mois de la rentrée scolaire et rien n’est fait dans ce sens. Aussi, le site de relocalisation est mal aménagé. Les routes sont impraticables et nous souffrons en cette période hivernale. Nous voulons que la mine utilise la terre pour arranger les routes». Les employés de la mine qui étaient en poste n'ont pas opposé de résistance à la sommation des manifestants. Un responsable de la mine dit comprendre l’impatience des populations face à certaines préoccupations et « nous travaillons à les prendre en charge dans la mesure du possible, dans les plus brefs délais et de concert avec les autorités locales et toutes les parties prenantes du projet », a-t-il avancé.
Page 23 sur 56