Un jeune berger a été tué dimanche 05 septembre par un agriculteur à Boudieri. Ce dernier a passé l’arme à gauche sous les coups du père de sa victime. Selon Sidwaya, le meurtrier de l'adolescent était en cavale suite à son crime. Il s’est cependant présenté à la brigade de gendarmerie de Kantchari avec un « doigt coupé et très ensanglanté » ce mardi 07 septembre. Il a accusé la famille de sa victime de l’avoir attaqué. Conduit au Centre médical de Kantchari, c’est sur place que le père du jeunet l’aurait « assommé de coups mortels » avant de s’enfuir. D’après certains témoins qui se sont confiés à l’AIB, un problème foncier divisait les deux familles depuis longtemps et c’est suite à la présence du troupeau du jeune berger sur ses terres, que l’agriculteur l’aurait abattu.
Nana Akufo-ADDO, président en exercice de la CEDEAO a convoqué une réunion virtuelle prévue pour ce mercredi afin de débattre sur le récent coup d'état en Guinée. À l'instar de l'Union Africaine, la CEDEAO a vivement critiqué le coup d'état ayant renversé le régime d'Alpha CONDÉ. Cette dernière avait dans un communiqué, exprimé des préoccupations quant à "l'intégrité physique" du président déchu et exigé sa libération sans condition. Selon nos confrères de RFI, la question du maintien de la Guinée au sein des institutions de la CEDEAO sera au cœur des discussions. En rappel, le récent putsch, bien que vivement célébrée par la population guinéenne a fait l'objet de beaucoup de critiques au sein de l'opinion international.
Dans le cadre de la mission des opérations de sécurisation du territoire, les Forces Armées Nationales ont mené une série d’opérations au cours de la semaine du 30 août au 05 septembre 2021 qui a conduit à la neutralisation de plusieurs terroristes. Selon le point de la situation générale, le 04 septembre, une unité d’intervention de Kaya est intervenue pour sécuriser la localité de GOINGA suite à un débarquement d’individus armés. Cette intervention, a permis de neutraliser plusieurs terroristes et de détruire leur zone refuge ainsi que de la logistique. Au cours de la même journée, un engin explosif improvisé a été découvert par une unité de gendarmerie dans les environs de BOUNA. L’engin a été détruit par les équipes spécialisées qui sont arrivées sur place. « Un accrochage a eu lieu entre le 36e Escadron de Gendarmerie Mobile et des individus armés à hauteur du village de GOREBALE » peut-on lire dans le communiqué. Le bilan de cette altercation est de 01 blessé parmi les gendarmes et 03 terroristes neutralisés. Du matériel, dont de l’armement et des munitions a pu être récupérer par les gendarmes. Le 03 septembre, les Forces Armées Nationales ont apporté leur soutien au CSPS de NATIABOANI à travers un don de matériel médical dans le cadre du renforcement des liens entre militaires et civils. Tables d’examen, lits et matelas, table gynécologique, ambulance tricycle et divers autres matériels médicaux constituent le lot d’équipements offert.
Comme annoncé dimanche soir à la télévision nationale guinéenne, le lieutenant-colonel Mamady DOUMBOUYA a tenu une réunion avec les membres de l'ancien régime à Conakry ce lundi 06 septembre 2021. Dans son allocution, le militaire a affirmé qu'il n'y aura pas de chasse aux sorcières et qu'une "concertation sera ouverte pour décrire les grandes lignes de la transition, ensuite un gouvernement d'union nationale sera mis en place pour conduire la transition". Concernant les membres de l'ancien gouvernement, ces derniers sont "interdits de sortie du territoire national pendant toute la durée de la transition ". Ils ont été sommés de déposer leurs documents de voyages et leurs véhicules au niveau de leurs secrétariats généraux. Au sortir de cette réunion, le CNRD a annoncé la "réouverture des frontières aériennes pour les vols commerciaux et humanitaires uniquement". Le lieutenant-colonel s'est voulu rassurant et a assuré aux partenaires économiques et financiers "de la poursuite normale des activités dans le pays".
Page 9 sur 54