Le Chef de file de l'opposition a adressé les différents mouvements revendicatifs que connaît le Burkina Faso lors d'une conférence de presse tenue ce 4 mai 2021 au siège du CFOP. Affirmant le soutien de l'opposition politique à la furie de la fronde social en ce qui concerne les revendications de la région de l' Est, Eddie KOMBOIGO affirme qu'aujourd'hui, toutes les régions du Burkina Faso sont délaissées. Par ailleurs, il affirme que des parties de l'opposition étaient au côtés de ceux qui ont manifestés à Fada N'Gourma afin de montrer leur soutien face à la situation critique qu'elle traverse. Concernant la réforme de l'éducation, le CFOP a déclaré que les revendications des enseignants ainsi que celles des étudiants sont légitimes et que l'opposition se dit ouverte au dialogue pour apporter de son expertise sur la question. Selon lui, les élèves à l'instar de tous les burkinabè ont le droit de faire entendre leur voix sur la question de la nouvelle réforme de l'éducation afin de ne pas terminer dans "l'abattoir du chômage".
Dans une correspondance adressée à la Fédération burkinabè de football (FBF), la Confédération africaine de football (CAF) a confirmé la suspension du stade du 4 Août de Ouagadougou pour les prochains matchs de qualification. Cette décision fait suite aux exigences d'homologation et la supervision des stades de la CAF pour les qualifications de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022. Plusieurs pays africains ont vu également la suspension de leurs stades par la CAF, notamment le stade du Mali, du Libéria, de Centrafrique, de Namibie, du Malawi.
Selon un communiqué du Président de la Fédération Burkinabè de Cyclisme le régisseur du Tour du Faso Francis DUCREUX est décédé ce samedi 1er mai à Ouagadougou Selon toujours le communiqué, M. DUCREUX est né le 14 février 1945. Coureur cycliste français, il s'est reconverti dans l'organisation de compétitions cyclistes en Afrique telles que le Tour du Faso, le Tour du Togo, la Boucle du coton au Burkina Faso, le Tour de Madagascar, le Tour du Bénin, le Tour du Ghana, le Tour du Mali, le Tour de Guinée, le Tour de Mauritanie, le Tour du Niger.
Incinération de "fétiches" par la paroisse St Pierre de Gounghin : Le cadre Deux heures pour Kamita dénonce une "agression culturelle et une provocation de trop". "Si c'est réellement des fétiches qui ont été incinérés, nous sommes convaincus qu'il y aura des conséquences pour ceux qui les ont brûlés y compris ceux qui les ont apportés", ont confié les conférenciers. Lianhoué Bayala, Secrétaire général de Deux heures pour Kamita a affirmé que "cette plainte vient réparer un préjudice subi depuis plusieurs années. C'est une plainte préventive".
Page 46 sur 56