Rate this item
(0 votes)

#Burkina #Justice : Affaire de viol : Faysal NANEMA, présumé coupable porte plainte à son tour contre la prétendue victime

By Publié juillet 02, 2022
Hier vendredi 1er juillet 2022, l'on a appris que Ousseini Faysal Nanéma, 35 ans, gérant de société a été conduit à la Brigade de gendarmerie de Bogodogo pour une affaire de viol sur Fanta Condé, une restauratrice guinéenne de 40 ans. Les faits se seraient déroulés selon les sources sécuritaires, dans la nuit du 30 juin au 1er juillet 2022 à Ouagadougou. Et ce matin de samedi 02 juillet 2022, une note des avocats du mis en cause rejette les faits tels que livrés par la désormais prétendue victime. Ils ont déposé au nom de leur client, une plainte contre la présumée victime, pour « dénonciation calomnieuse et toute autre infraction liée ». Selon les avocats, Faysal Nanéma, a rencontré dans la nuit du 30 juin au 1er juillet 2022, Condé Fanta, de nationalité guinéenne, dans une boîte de nuit à Ouagadougou. « Notre client lui fit la cour et elle marqua son accord. Les deux décidèrent de vivre l’intimité la même nuit. Ils prient la direction du domicile de Faysal où ils ont passé des moments. C’est après avoir consommé l’amour que Fanta exigea 500 000 F CFA en contrepartie, ce que naturellement, Faysal a refusé. De retour en boîte, Fanta fit immobiliser Faysal par ses camarades, pour être remis à la Gendarmerie, au motif qu’elle a été vi olée », affirment les avocats. Pour justifier leur rejet de la plainte de Fanta CONDE, ils ont avancé trois arguments. « D’abord, la circonstance que les faits se déroulent au domicile de Faysal alors que les deux (02) ne se connaissaient pas avant, atteste qu’il s’agit bien d’une liaison parfaitement consentie ». Toujours selon les avocats, « Fanta était habillée en pantalon Jean. Fanta n’est pas arrivée à la Gendarmerie avec un pantalon déchiré. Ce qui atteste qu’elle n’a subi aucune violence ». « Enfin, au regard de la corpulence de Fanta et de Faysal, il est solidement établi que le second n’a pas de force nécessaire pour imposer à la première, des rapports sexuels contre son gré », arguent les avocats. Une affaire à suivre.
Read 1044 times Last modified on samedi, 02 juillet 2022 10:47
Login to post comments