Rate this item
(0 votes)

Ultimatum d'un mois au Président du Faso pour apporter des solutions à l'insécurité : Abdoul Karim Sango juge l'attitude d'Eddie KOMBOÏGO "d'irresponsable"

By Publié novembre 13, 2021
La sortie du chef de file de l'Opposition politique burkinabè Eddie KOMBOÏGO sur la situation nationale n'a pas été du goût du président du Paren. L'ancien ministre de la Culture, actuellement conseiller spécial du Président du Faso en charge des affaires culturelles, dans un entretien l'a fait savoir. Abdoul Karim SANGO estime que "face à l’hydre terroriste, les victimes ne sont d’aucune chapelle politique. Ils sont tous nos frères et sœurs quel que soit notre bord politique. C’est pourquoi, il faut se garder de vouloir exploiter de manière détournée la détresse des populations vivant dans les zones d’insécurité." Pour lui," il est complètement irresponsable de lancer un ultimatum à un gouvernement dans une situation aussi complexe et confuse." Il a laissé entendre que, cette situation difficile que traverse le pays ne saurait être "une bouée de sauvetage" pour le président du CDP, Eddie KOMBOÏGO, dont le parti connaît des soubresauts.
Read 639 times Last modified on samedi, 13 novembre 2021 18:55
Login to post comments