Rate this item
(0 votes)

CDP : Trois membres du Bureau exécutif national écopent de six mois de suspension

By Publié octobre 18, 2021
Trois militants membres du Bureau exécutif national du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), ont écopé de six (06) mois de suspension. Cette mesure disciplinaire prise ce samedi 16 octobre, leur impose une interdiction de la prise de parole au nom du parti, et il leur est également interdit la participation aux activités du CDP pendant la durée de la sanction. Il s'agit de Adama Tiendrebeogo dit Colonel qui est le Secrétaire national à la mobilisation des jeunes, de Ghislain Konseiga, le 2è Secrétaire adjoint à la mobilisation des jeunes et de Baguian Abdoul Karim dit Lota, 4è Secrétaire adjoint chargé de la mobilisation des jeunes du CDP. Ces sanctions font suite à la bagarre déclenchée le 23 septembre dernier au siège du parti entre les jeunes du parti, se disputant le contenu de leur déclaration à l'issue d'une conférence de presse. Ce samedi 16 octobre dans la matinée, la police est intervenue pour disperser des manifestants opposés à la prise de sanctions à l'issue de la réunion du parti convoquée à cet effet. A cette occasion, certains ont dénoncé la présence du président du parti, Eddie Komboïgo sur le site du mémorial Thomas Sankara où il s'était rendu en tant que Chef de file de l'opposition burkinabè lors du dépôt de gerbe de fleurs par le Chef de l'Etat burkinabè.
Read 520 times Last modified on lundi, 18 octobre 2021 07:13
Login to post comments